Fédération Autonome des Personnels du Ministère de l'Intérieur

L'actu de la FA-PMI

Le 9 mai, l'appel à la grève sera unitaire dans la Fonction Publique

Le 9 mai, l'appel à la grève sera unitaire dans la Fonction Publique

Parce que le projet de loi de transformation de la Fonction publique n'a fait l'objet d'aucune réelle négociation.

Parce que ce projet dévastateur pour les agentes et les agents remet en cause des pans entiers de notre statut en apportant aucune  réponse aux questions de précarité.

Parce que le vote défavorable unanime des 9 organisations syndicales représentatives au Conseil commun de la Fonction publique qui représentent plus de 2 500 000 agentes et agents ne peut être ignoré.

Parce qu'un tel projet de loi devrait renforcer la place du Service public au sens de l'intérêt général en matière de solidarité et de justice sociale.

Parce qu'il est urgent d'installer un dialogue social constructif s'inscrivant dans une vision partagée sur l'avenir du Service public, Les agentes et agents publics se mobiliseront en région et à Paris le 9 mai pour obtenir le retrait du projet de loi et l'ouverture de véritables négociations dans le cadre d'un dialogue social respectueux des partenaires sociaux.

Lire la suite ...


Les services publics et la fonction publique sont notre richesse ! Défendons-les !

Les services publics et la fonction publique sont notre richesse ! Défendons-les !

Le projet de loi dit de transformation de la fonction publique vient d'être présenté au Conseil des Ministres. Le gouvernement souhaite le faire valider par le Parlement avant l'été.

Non, ce projet de loi ne concerne pas uniquement la gestion des agent-e-s de la fonction publique.

Au contraire, il vous concerne toutes et tous, en tant qu'usager. Il s'agit de pierres permettant de modifier en profondeur la fonction publique et de fragiliser les services publics. Ce sont des attaques sans précédent.

Ce projet de loi va faciliter, par la généralisation du recours au contrat, parfois sur des contrats de mission, les restructurations, les suppressions, externalisations ou privatisation des missions de service public.



Le Projet de loi ne répond pas aux besoins actuels exprimés par les français depuis plusieurs mois qui souhaitent une fonction publique plus proche, plus humaine sur tous les territoires. 

Les services publics ont pour mission de satisfaire les besoins collectifs :

 

  • ✔ en permettant la prise en charge de toutes et tous, quel que soit leur âge, leur origine et leur situation financière et sociale, et non selon le patrimoine ;
  • ✔ sur l'ensemble des territoires ruraux comme urbains;
  • ✔ en protégeant les plus faibles et non en confortant les plus forts;
  • ✔ en rendant possible une véritable redistribution des richesses ;

 

Revendiquons des services publics gratuits

qui servent et aident l'usager , réduisent les inégalités et assurent la cohésion sociale.

 

Les services publics doivent être assurés :

 

  • ✔ par une fonction publique indépendante c'est à dire non soumise à des intérêts privés ;
  • ✔ en garantissant l'impartialité de ses agents, leur neutralité, et en mettant fin au pantouflage et aux conflits d'intérêt ;

 

Bâtissons toutes et tous le service public de demain,

un service public toujours juste et protecteur, pour l'usager-e.

Ensemble pour une fonction publique au service de toutes et tous.

Le SNUP.MI  à l'Assemblée nationale

Le SNUP.MI à l'Assemblée nationale

Exercice annuel, le SNUP.MI a été reçu à l'Assemblée nationale pour donner son analyse de la mission administration territoriale.

Le constat est alarmant et désolant:

 

Les bénéfices de PPNG pour le service public et les agents sont faibles voire inexistants.

L'accueil du public est maintenant concentré sur les usagers étrangers du moins en Ile-de-France et grandes métropoles. La difficulté à obtenir une étude sur les effets des redécoupages territoriaux en petite couronne ainsi que les réponses dilatoires de l’Administration sur les effets du titre pluri-annuel, rendent difficiles une juste et bonne répartition des effectifs a été pointée. Il a également alerté sur le risque que le réseau préfectoral soit perçu comme continuant de rendre un service au bénéfice des seuls usagers étrangers en délaissant les autres usagers qui peuvent également rencontrer des difficultés, ce qui pourrait nourrir un ressentiment profitant aux démagogues d'extrême-droite.  

 

Favoriser la mobilité des fonctionnaires passe par l'alignement vers le haut des régimes indemnitaires.

Le passage au « tout numérique »des missions de l’administration territorial de l’Etat constitue tout à la fois un mirage en matière d’efficacité et de modernité et le vecteur de la désintégration du service public.

Le SNUP-MI reste attaché et promeut un service public de proximité assuré par des fonctionnaires, en complément des solutions numériques qui ne représentent pas la panacéee que les gouvernements successifs nous vantent.

GIPA

GIPA

Les agents de la Fonction Publique de l'État et des Fonctions Publiques Territoriale et Hospitalière peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'une indemnité, appelée « Garantie Individuelle du Pouvoir d'Achat » (Gipa).

Pour bénéficier de cette garantie, l'évolution du traitement brut doit être inférieure, sur une période de référence de quatre ans, à celle de l'indice des prix à la consommation. Un décret publié au Journal officiel du jeudi 05 novembre 2018 indique que la période de référence des traitements bruts annuels pour le calcul de l'indemnité 2018 est fixée du 31 décembre 2013 au 31 décembre 2017.

La rémunération des fonctionnaires et des agents non titulaires se compose d'une rémunération principale et, éventuellement, de primes et indemnités.

Retrouvez le simulateur GIPA sur le site de la FA-FP

Lire la suite ...


La dure réalité du PPCR policier

La dure réalité du PPCR policier

Le PPCR (Parcours Professionnels des Carrières et des Rémunérations), véritable réforme de la fonction publique a été avalisé notamment par la majorité des fédérations syndicales car elle représentait une avancée importante et nécessaire dans la prise en compte du devenir des fonctionnaires. A l’inverse deux autres confédérations, CGT et CGT-FO n’ont pas été signataires ce qui explique la non signature sur le secteur police d’Unité Sgp.

Avancements 2018 : encore et toujours les mêmes injustices

Avancements 2018 : encore et toujours les mêmes injustices

Beaucoup d’entre vous ont pu le constater lors de la dernière CAPN, voire lors des CAPI précédentes, un nombre indécent de noms « rajoutés » vous ont fait grincer des dents.

1 page - 7 résultats